Est-ce qu’on peut “rembourser” nos émissions de gaz à effet de serre? Au Québec, oui!

Le programme d’enseignement “La Bourse du carbone Scol’ERE”


Au Québec, depuis 2010, dans les écoles primaires (de 9 à 12 ans), il est prévu un programme d’enseignement de 10h - réparti en cinq activités ludiques - qui s’appelle “La Bourse du carbone Scol’ERE”. Les objectifs principaux de ces activités, qui sont listés dans le site officiel du programme, ce sont: - “Comprendre les changements climatiques, les gaz à effet de serre et les impacts de nos choix de consommation;

- Identifier des pistes de solutions responsables et positives (consommation, énergie et transport, matières résiduelles);

- Mobiliser notre entourage par des défis familiaux éco-responsables”

Ainsi, les élèves entrent en contact avec les problématiques liées aux changements climatiques et, notamment, ils apprennent et adoptent de nouvelles habitudes de vie respectueuses de l’environnement afin de limiter leur impact sur la planète en réduisant l’émission de gaz à effet de serre (GES).

Mais cela ne se limite pas au milieu scolaire. En effet, les émissions de GES évitées par les élèves et leurs familles grâce à ce programme d’enseignement sont quantifiées à travers un sondage post-participation en ligne (analysé par un expert en changement de comportement). Les émissions évitées se “transforment” symboliquement en Crédits Carbone Éducatifs (CCÉ). Un CCÉ représente une tonne d’émissions de CO2 équivalent évité. Ensuite, les citoyens, les organisations et les organisateurs d’évènements sont invités à suivre l’exemple des élèves, mais aussi à quantifier leurs émissions de GES avec un calculateur disponible en ligne et à les compenser par l’achat des CCÉ. Normalement, un CCÉ est vendu en moyenne à 26,09 dollars canadiens. Les revenus obtenus par la vente des CCÉ sont réinvestis dans le programme éducatif afin d’engendrer un cycle vertueux fondé sur un mécanisme d’autofinancement qui permet de continuer la sensibilisation des jeunes à propos des défis environnementaux.



Source: https://fr.carbonescolere.com/a-propos/



L’impact

Pour donner des données concrètes: de 2010 jusqu'à aujourd'hui, la Bourse du carbone Scol’ERE a été réalisée dans 858 classes d’écoles primaires de six régions administratives du Québec, pour un total de 18 657 élèves et familles impliqués. Selon une estime du partenaire scientifique du projet (le CIRAIG - Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services), tous les participants ont sélectionné 73 690 nouvelles habitudes de vie éco-responsables qui ont permis d’éviter l’émission de 63 373 tonnes de GES et la vente de 19 827 CCE. Donc, il est clair comment ce projet contribue directement à l’accomplissement des Objectifs de Développement Durable avancés par l’Organisation des Nations Unis, notamment: le ODD 4 (Éducation de qualité), 12 (Modes de consommation et de production durables), 13 (Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques) et 17 (Partenariat pour la réalisation des objectifs). Évidemment, on est très conscient du fait que ce sont surtout les politiciens au pouvoir, les multinationales extrêmement polluantes et les milliardaires qui devraient agir immédiatement pour faire face à cette crise et pour sauver le futur de la terre. Toutefois, il est aussi essentiel de s’assurer que les générations futures ne commettent pas les mêmes erreurs du passé. Effectivement, le vrai but du projet, c’est de “soutenir ceux qui créeront le monde de demain". Voilà pourquoi le programme de la Bourse du carbone Scol’ERE est si important, et voilà pourquoi il devrait être reproduit dans beaucoup d’autres pays. Heureusement, à partir de 2020, il se déploie aussi sur tout le territoire français… cela pourrait représenter le début d’un développement plus vaste dans le reste d’Europe?


Si vous voulez avoir plus d’informations à ce propos-là, je vous invite à consulter le site web officiel du projet à ce lien: https://qc.carbonescolere.com

De plus, ici vous pouvez trouver au format PDF l’“L'ABC de Carbone Scol’ERE”, c’est’-à-dire un résumé très clair du processus annuel de création et de vente des CCE:https://qc.carbonescolere.com/wp-content/uploads/2021/02/ABC_CCE-details.pdf

Finalement, je vous signale une dernière source extrêmement intéressante et utile, à savoir le “Rapport – Francophonie et développement durable”, disponible en ligne ici: https://www.ifdd.francophonie.org/publications/rapport-francophonie-et developpement-durable-edition-2019/


16 visualizzazioni0 commenti

Post recenti

Mostra tutti